Nos actualités dans la propriété intellectuelle

  • Accueil
  • Ressources
  • Législation suisse sur les denrées alimentaires: l’exemple Lindt Excellence

Législation suisse sur les denrées alimentaires: l’exemple Lindt Excellence

Pas de chocolat dans la dernière édition du chocolat Excellence de Lindt & Sprüngli. Ou plutôt du chocolat provenant intégralement du fruit cacaoyer et donc sans sucre raffiné, un des ingrédients nécessaires pour être qualifié comme tel par la législation suisse, à savoir l’ordonnance du DFI (Département fédéral de l’intérieur) sur les denrées alimentaires d’origine végétale, les champignons et le sel comestible du 16 décembre 2016. Pas de sucre, pas d’autorisation à utiliser le terme “chocolat” pour décrire la composition nutritionnelle du produit. N’en restent pas moins le plaisir du goût du cacao et ses bénéfices sur la santé !

Au service de votre succès

Implantée à Genève, SEDIN vous accompagne pour protéger, valoriser et défendre vos marques et vos actifs de propriété intellectuelle, en Suisse et à l’international.

Autres actualités

15 octobre 2021

Nouvelle publication “Assouplissement de la pratique suisse pour les marques contenant un nom géographique”

3 septembre 2021

Baselworld – 2021 Geneva Watch Days

31 août 2021

Consultation en cours concernant la révision de l’ordonnance sur la protection des données